· 

TPE face au covid 19 : mesures-réponses


Afin de faire face à l’épidémie du "Coronavirus COVID-19" et ses conséquences sur l’économie française, le gouvernement a annoncé un certain nombre de mesures visant à aider les entreprises fortement impactées. 

Ces mesures visent à soutenir et accompagner les entrepreneurs en difficulté, plusieurs solutions sont mises en place : 

 

Par PlumeWriter pour vous aider dans toutes vos démarches administratives et vous conseiller (gratuit pour les clients, eticket 5 € nouveaux clients) N'hésitez pas à poser vos questions sur notre page facebook ou par mail : PlumeWriter@gmail.com

Quelles mesures d'aides applicables aux auto entrepreneurs ?

L'aide aux auto entrepreneurs pendant la pandémie est la question principale de cette crise sanitaire, qui devient une crise économique. Votre activité d'auto-entrepreneur est impactée par l'épidémie du COVID19 et/ou par le confinement.

 

Les aides auxquelles vous avez droit sont nombreuses, il faut bien les appréhender et suivre au jour le jour les communications de la FNAE sur ce sujet !

 

Parmi toutes les solutions afin de limiter vos pertes et vous permettre de continuer votre activité dans de bonnes conditions, vous pouvez obtenir (cliquez sur les liens en mauve pour en savoir plus :

 

 

Par l'assurance maladie 

Bénéficier d’un arrêt de travail simplifié pour les parents de jeunes enfants

Avec la fermeture des établissements scolaires à partir du 16 mars, l'Assurance maladie permet aux parents de se déclarer en arrêt de travail.

 

Les auto-entrepreneurs peuvent s'auto-déclarer sur declare-ameli.fr dès lors qu'ils doivent garder :

  • leur enfant de -16 ans au jour de l'arrêt
  • leur enfant de -18 ans habituellement en établissement spécialisé.

Cet arrêt de travail ne comporte ni jour de carence, ni condition d'ouverture de droits (délais de cotisations). Valable de 1 à 14 jours, l'arrêt de travail est renouvelable autant que nécessaire.

 

Par l’administration fiscale 

- le report sans pénalité du règlement des prochaines échéances d'impôts directs (acompte d'impôt sur les sociétés, taxe sur les salaires),

- la possibilité d’opposition aux prélèvement SEPA ou d’en demander le remboursement,

- pour les travailleurs indépendants, la possibilité de moduler à tout moment le taux et les acomptes de prélèvement à la source. 

Pour le détail des mesures cliquez ici

 

Par le réseau des Urssaf  

- la possibilité de reporter tout ou partie du paiement des cotisations salariales et patronales dont l’échéance était au 15 mars 2020 ,

- la mise en place d’un plan d’étalement de créances.

Pour le détail des mesures cliquez ici

 

Par le ministère du travail 

- le maintien de l'emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé,

- la publication d’un document sous forme de questions-réponses à destination des entrepreneurs et des salariés.

Pour le détail des mesures cliquez ici

 

 Par la Banque de France (médiation du crédit)

- la possibilité de négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires  

Pour le détail de la mesure cliquez ici)

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0